Pizzeria napolitaine à Mondovì

Pizza napolitaine et romaine

Parmi les spécialités les plus demandées par les clients de La Piccola Napoli on trouve la pizza. Le titulaire Luigi «Gigi» Borrelli est un pizzaiolo napolitain mais en plus de la vraie pizza napolitaine il propose aussi la pizza romaine. Il s’agit de deux styles de pizzas complètement différents, qui célèbrent l’identité gastronomique de l’Italie et en particulier un des symboles du Pays dans le monde, la pizza. Deux produits simples seulement en apparence mais si on veut parler de pizzas faites vraiment bien, pas si évidentes à trouver.


Propositions

La pizzeria napolitaine à Mondovì , La Piccola Napoli, propose un excellent assortiment de pizzas cuites au feu de bois. La pizza saucisse et brocolis est la pizza de pointe mais nous préparons aussi la pizza au nutella et la pizza avec pâte intégrale. En outre, chaque jeudi, les clients peuvent profiter du giro pizza à 15 euros avec une boisson moyenne incluse dans le prix.
L’établissement propose la pizza dans toutes ses variantes principales, sure de parvenir à satisfaire une large clientèle. Comme le veut la tradition, qui se met à table peut personnaliser sa pizza comme il le préfère. Ils sont vraiment nombreux les ingrédients proposés par le restaurant pizzeria, qui a choisi de miser sur une diversification prononcée de sa carte.

La pizza est liée à la cuisine italienne: elle est aimée partout, il y a même ceux qui deviennent fous pour certaines bontés. En plus de la vraie pizza napolitaine et de la savoureuse pizza romaine, les réélaborations aussi sont dignes d’être connues. On part de la tradition pour inventer toujours quelque chose de nouveau, dans le but de régaler le client, plus que pour l’étonner, car il est conscient de toujours trouver de nouvelles propositions.


Pizza napolitaine

La pizza napolitaine et la pizza romaine sont deux grandes actrices sur la scène nationale. Mais en quoi se différencient-elles? Il faut dire d’abord que pour tous les napolitains et les gens de la Campanie il n’existe aucune autre pizza que la napolitaine. La pizza napolitaine se présente moelleuse, avec un bord doux et une consistance et une épaisseur telles à ne pas permettre à la tranche coupée de rester droite quand on la prend en main.
Ces caractéristiques uniques de la pizza napolitaine dépendent du type de pâte et de la cuisson, détaillés dans un cahier des charges précis et enregistré, qui la définit et renferme les caractéristiques du produit, les matières premières et les techniques d’élaboration à employer. Sur la base du cahier des charges, la pâte de la pizza napolitaine peut avoir un pourcentage d’eau qui oscille entre 60 et 70% pour chaque kilo de farine. Il s’agit, en somme, d’une pâte bien hydratée où la juste présence d’eau est le secret pour maintenir la pizza moelleuse à la cuisson, et, dans la meilleure des hypothèses, légère et prête à fondre en bouche à chaque bouchée.

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, la pizza napolitaine n’est pas facile à préparer et chaque erreur de préparation se paie sévèrement: par exemple, si la pâte n’est pas laissée à reposer comme il se doit, le gluten devient excessivement tenace et la pizza gommeuse. Si en revanche les temps sont respectés rigoureusement comme cela arrive dans la pizzeria napolitaine à Mondovì , la pizza fond en bouche.


Pizza romaine

Appelée scrocchiarella pour sa principale caractéristique donnée par le croquant, la pizza romaine est un style de pizza diffusé sur tout le territoire de la capitale. Le disque de pâte a un poids inférieur par rapport à la pizza napolitaine, la pâte est étendue finement puis cuite à une température d’environ 350° pour avoir le meilleur séchage au feu de bois et gagner en friabilité et croustillant. La pâte de la pizza scrocchiarella a un contenu en eau qui arrive au maximum à 55% pour chaque kilo de farine. Toujours pour apporter friabilité à la pizza une fois cuite, en cours de pétrissage on intègre de l’huile végétale. La mise en forme de la pâte se fait à la main avec le rouleau pour obtenir des disques de pâte larges et fins. Le temps de cuisson peut arriver jusqu’à 3 minutes pour permettre au four à bois de créer le croquant typique de la pizza romaine.

Dans ce cas, la passage le plus délicat est la cuisson qui doit se faire avec attention pour que quelqu’agréable brûlure ne soit pas excessive. Plus une pâte est étendue finement, plus fort est le risque de brûlure dans le four si la cuisson n’est pas suivie comme il se doit. L’élaboration de la pizza romaine ne présente aucune difficulté pour Luigi «Gigi» Borrelli de La Piccola Napoli, habile à porter sur les assiettes une pizza romaine au feuilleté léger et croquant, vraiment agréable et que l’on peut garnir d’une multitude d’ingrédients.


Ingrédients

La pizzeria à Mondovì sélectionne avec attention chaque ingrédient, des farines aux blés pour la pâte, rigoureusement à fermentation naturelle, avec levain frais nourri avec de constants rafraichissements et contrôles, les mozzarellas , les tomates, les légumes, l’huile, les arômes, les fromages et le poisson pour le condiment. Tout cela fait que la pizza cuite au feu de bois de la pizzeria La Piccola Napoli est quelque chose d’impossible de trouver ailleurs. L’originalité de certaines recettes est depuis toujours une valeur ajoutée de l’établissement, qui a toujours recours à des ingrédients frais et authentiques. Une sélection attentive de tout ce qui contribue à la réalisation du plat final est toujours effectuée.


Cuisson au feu de bois

Ce type de cuisson offre à la pizza une saveur encore plus intense. Il est impossible de comparer une pizza cuite au feu de bois avec une pizza cuite d’une autre façon (par exemple dans un four électrique). Qui a gouté les deux le sait parfaitement: le croquant et la douce saveur sont impossibles à réaliser sans un four à bois.